Title Image

Apporter des spécialités nutritionnelles à votre cheval, pourquoi et comment ?

APPORTER DES SPECIALITES NUTRITIONNELLES

à votre cheval

POURQUOI, COMMENT ?

Les spécialités nutritionnelles sont formulées pour compléter/rééquilibrer une ration à base de fourrages et/ou céréales et/ou concentrés. Elles sont à distinguer des suppléments nutritionnels, qui viennent apporter un plus à la ration de votre cheval afin de répondre à une problématique particulière ciblée, telle que les troubles ostéo-articulaires, la digestion, la santé des sabots, celle de la peau/poils et la relaxation.

Pourquoi donner des compléments alimentaires à votre cheval ?

Le fourrage est et reste la base de l’alimentation du cheval, néanmoins une ration à 100% de fourrage ne permettra pas de couvrir l’ensemble des besoins du cheval.

Il est possible de couvrir les besoins en énergie (UFC) et en protéines (MADC) pour un cheval pas trop grand avec du foin si ce dernier est apporté en quantité suffisante et qu’il est de bonne qualité, et si vous ne demandez pas à votre cheval des efforts trop régulièrement.

Cependant, il n’est pas possible de couvrir correctement les besoins de votre cheval en oligo-éléments (cuivre et zinc notamment) avec une ration à 100% de fourrage car les foins en France sont trop pauvres. De même, les vitamines se dégradent au cours du fanage puis du stockage. Il en va de même lorsque votre cheval est à la pâture : naturellement le cheval se déplace sur de vastes zones pour trouver les variétés nécessaires au bon fonctionnement de son organisme mais sur des pâtures délimitées, les sols ont pu s’appauvrir et ne présentent pas forcément les équilibres minéraux (rapport calcium sur phosphore) et oligo-éléments (rapport zinc sur cuivre) idéaux pour votre cheval.

Il y aussi un risque de carence protéique. Le foin peut être insuffisamment riche en protéines pour couvrir les besoins de votre cheval. Il peut être également limité en énergie et même en consommant une quantité importante, des chevaux à certains stades physiologiques ou ayant des besoins importants, n’auront pas assez pour leurs besoins. C’est notamment le cas des chevaux sportifs, des poulinières (particulièrement fin de gestation ou en lactation), des poulains en croissance, etc.

C’est pourquoi il est conseillé d’apporter un complément à la ration à base de fourrage au moins un apport minéral supplémentaire, ainsi qu’un apport en protéines voire en énergie pour les chevaux ayant des besoins supérieurs aux besoins d’entretien. Ces apports peuvent se faire sous la forme de concentrés (granulés ou floconnés) lorsque les besoins sont importants.

Comment compléter une ration à base de fourrage ?

Lorsque les fourrages permettent au cheval de couvrir une partie de ses besoins, notamment son besoin énergétique, les spécialités nutritionnelles peuvent venir les compléter afin de couvrir ses autres besoins. Tout comme pour les concentrés et les suppléments nutritionnels, il en existe une grande variété permettant de répondre à divers objectifs. Certains n’apporteront que des vitamines et des oligo-éléments, quand d’autres contiendront également des protéines. Certains seront présentés sous forme de seau afin de pouvoir être laissé en libre disposition dans la pâture, quand d’autres seront sous forme de bloc à attacher dans un box ou un abri.

Attention en cas d’utilisation d’une spécialité nutritionnelle, lorsque cette dernière est laissée à libre disposition du cheval, nous conseillons de bien contrôler la consommation journalière sinon hebdomadaire afin de s’assurer qu’elle corresponde aux préconisations du fournisseur. Cela permet de contrôler qu’il n’y ait pas une sous ou une surconsommation par le cheval.

Afin de choisir ce qui correspond au mieux à votre cheval, il faut estimer les besoins du cheval (en fonction de son âge, de son poids, de son activité hebdomadaire, etc.), puis calculer ses apports (fourrages, céréales, concentrés, suppléments, matières premières, etc.), puis faire la différence entre les deux pour savoir quel complément est le plus adapté pour couvrir l’ensemble des besoins.

CE QU’IL FAUT RETENIR :

 

  • Le fourrage est la base de l’alimentation du cheval mais ne permet pas de couvrir l’ensemble des besoins du cheval (notamment les minéraux et les vitamines)
  • Il faut raisonner la ration globale du cheval pour couvrir l’ensemble de ses besoins
  • Il est conseillé de contrôler la consommation des spécialités nutritionnelles pour estimer la consommation journalière et s’assurer qu’elle est bien adéquate